DCIE

La cristallisation de groupes humains pour faire « cité » est un phénomène complexe qui associe des éléments d’identification et de distinction : langue, origine géographique, genre, catégorie sociale, religion etc. Jamais statique, ce phénomène connaît des formes accélérées de recomposition dans le monde contemporain. Il suscite, en retour, des espoirs ou des craintes, des projets créatifs ou des tensions, dont rendent compte les débats et les initiatives au niveau d’un Etat, comme à l’échelle infra ou supra-étatique des sociétés européennes plurielles.
Dans une perspective pluridisciplinaire, nous avons entrepris de fédérer les recherches de plusieurs laboratoires ligériens autour de la problématique commune des « dynamiques citoyennes », elle-même articulée sur deux axes convergents : «laïcité et religions» ; «citoyennetés et identités». Nos compétences réunies nous permettent de situer ces travaux dans un contexte comparatif large d’un point de vue diachronique (embrassant les grandes périodes de l’histoire) et synchronique (centrant les études sur l’Europe mais les ouvrant à d’autres horizons culturels : méditerranéen et atlantique pour l’essentiel).